Ouest France : Un grand soir d’éloquence à la Colloc !

L’espace de travail collaboratif inaugurait, jeudi, un concours d’un genre nouveau : le talent oratoire y était à l’honneur.

Ils étaient douze : cinq femmes et sept hommes, de 19 à 40 ans, venus, en seulement 5 mn, tenter de convaincre l’auditoire par un plaidoyer sur un sujet tiré au sort.

Organisé par la Colloc avec le soutien de neuf partenaires du monde professionnel extérieur, ce concours s’adressait à ceux de ses adhérents tentés par l’expérience. « Ça s’est fait dans un esprit d’échange, explique Sabrina Millien, l’une des cofondatrices de l’espace collaboratif, et nos partenaires ont donné de leur temps pour la préparatio en animant plusieurs ateliers au cours du mois précédent. »

Argumentation, voix, posture… ont été travaillées avec des avocats, des comédiens ou des journalistes au cours de séances qui ont permis au groupe de nouer des liens et d’échanger des expériences. « Nous avions été touchées par le film A voix haute, explique Anne-Laure Gahinet, autre cofondatrice. Et nous sommes, bien sûr, persuadées de l’importance de l’aisance oratoire en public. »

Trois prix ont été décernés au cours de la soirée : celui de l’éloquence, celui du jury (composé de cinq membres partenaires) et le coup de coeur du public. Pour lancer et animer cette première édition, la Colloc avait choisi de faire appel à Anne-Sophie Laguens, avocate spécialisée, entre autres, dans la prise de parole en public.

Douze questions tirées au sort

Mais attention ! À traiter avec sérieux et conviction ! Comment d’ailleurs pourrait-il en être autrement quand il s’agit de prouver que La licorne a bien détrôné Le zèbre, que Le plastique, non, ce n’est pas fantastique, que Dieu a dit son dernier mot ou que, non, décidément, L’homme n’est pas un dinosaure qui s’ignore !

D’autres sujets, comme Charlie a-t-il encore de beaux jours devant lui ? Et si l’amour, c’était aimer ? En faut-il peu pour être heureux ou Meeto, La libération est-elle en cours ?, ont aussi donné lieu à des démonstrations drôles, émouvantes, graves et parfois ébouriffantes !

Le public, venu très nombreux, a collaboré de manière très réactive au déroulement de cette soirée pétillante parfaitement orchestrée. Après la proclamation des résultats, le jury, « embarrassé dans ses choix par la qualité et la diversité des prestations »,a remercié chacun des candidats avec humour et bienveillance par la voix de l’avocat, Mathieu Davy.

@ouestfrance -> lien de l’article 

Article précédent
La Colloc – Notre écosystème s’agrandit !
Article suivant
Les préparations Marlette à la Colloc

Articles liés

Aucun résultat.

Menu